vendredi 6 juillet 2007

Gutenberg au Canada!


Vu sur le site de La Presse:

Gutenberg lance son site canadien

Le Projet Gutenberg, qui offre sur Internet des livres numériques à télécharger, vient de lancer son site canadien: www.gutenberg.ca.

Au tronc commun de quelque 200 titres déjà en ligne sur différents portails satellites (Gutenberg Europe, Gutenberg Australie, etc.) se sont ajoutés, le 1er juillet, une douzaine de nouveau titres — autobiographies, romans, livres d'enfants — essentiellement en anglais. Mais le webmestre Mark Akrigg promet de nouveaux titres francophones d'ici quelques semaines, dont le «Journal à rebours» de Colette.

Une poignée de vieux titres québécois étaient déjà accessibles en un clic de souris, dont «Maria Chapdelaine» de Louis Hémon, les récits de voyage de Jacques-Cartier au Canada et «L'Influence d'un livre» de Philippe Aubert de Gaspé. Gutenberg Canada propose également des textes de Louis Fréchette, d'Honoré Beaugrand et d'Henri-Emile Chevalier.

Michael Hart, celui qui a fondé le premier projet Gutenberg, dit qu'il espère offrir 10 millions de livres en français d'ici 14 ans.

À ce point-ci, l'ensemble des projets Gutenberg cumule plus de 100 000 titres numérisés. Il s'agit en très grande majorité (98 pour cent) d'ouvrages appartenant au domaine public, de romans et d'essais canadiens, mais aussi de titres internationaux. Au pays, les oeuvres sont libres de droit d'auteur 50 ans après la mort de leur auteur.

La bibliothèque en ligne Gutenberg se bâtit au fil des propositions citoyennes. Les citoyens proposent les oeuvres numérisées et les fournissent; Gutenberg s'assure que celles-ci sont libres de droit, les corrige et les mette sur ses serveurs.


Une bibliothèque virtuelle basée sur les citoyens? Cela semble utopique face au bulldozer Google Books... Qu'est-ce que vous en pensez?

1 commentaire:

Patrick a dit...

L'intérêt du projet Gutenberg comparativement à Google Book Search, c'est qu'il est possible de récupérer le livre en son entier dans des formats qui sont téléchargeables pour être réutiliser et manipuler. Tandis que Google Book Search offre des parcelles de livres qui sont des fichiers PDF de qualités médiocres entourés de publicités.
En passant je vous conseille de visiter le site du projet Gutenberg original. Il est beaucoup plus complet en contenu et information:
http://www.gutenberg.org/wiki/Main_Page

Vert: Certificat Archivistique
Rouge: Certificat GIN
Jaune: M1
Orange: M2

Abonnez-vous à un (ou plusieurs de ces agendas)