mardi 7 août 2007

À l'ère de la bibliothèque virtuelle, vive... les mules!

Au Québec, on tend à prendre pour acquis l'accessibilité à notre bibliothèque municipale et aux trésors qu'elle contient. Mais que faire lorsque des ressources limitées combinées à des infrastructures routières quasi-inexistantes privent des communautés de ces oasis de savoir? Si la montagne ne peut aller à la bibliothèque, la bibliothèque ira à la montagne! Une équipe de l'université de Momboy, au Vénézuela, aide à promouvoir la lecture et l'accès à l'information grâce à ses bibliomulas, une version locale des bibliothèques mobiles. Comme quoi il y a toujours moyen de moyenner ;-) !
(Merci à Myriam pour le scoop!)

2 commentaires:

j-p a dit...

Je vous suggère la lecture de
"My Librarian is a Camel" pour voir une belle collection de photos de bibliothèques mobiles à travers le monde. Ça va du chameau du titre à la brouette !

Djibril a dit...

Bonjour,
C'est triste de voir que dans certaines contrées du monde ou règne une pauvreté exaspérante, la course aux besoins du corps (le manger etc) n'est pas la seule préoccupation des hommes. La nourriture de l'ame (la connaissance, le savoir)y est aussi bien servie.

Merci pour l'article

Djibril, un nouvel admirateur et aussi collègue des Sciences de l'information.
jibrilou@gmail.com

Vert: Certificat Archivistique
Rouge: Certificat GIN
Jaune: M1
Orange: M2

Abonnez-vous à un (ou plusieurs de ces agendas)