dimanche 7 septembre 2008

À ne pas négliger : tirer parti de la force des associations professionnelles

À l’unisson de Nathalie Clairoux (finissante de la MSI en 2008) qui l’a écrit à plusieurs reprises l’année dernière dans plusieurs articles à La Référence et billets sur EBSI 2.0, je veux vous sensibiliser à l’importance non seulement d’être membre, mais surtout de s’impliquer au sein d’une association professionnelle. Il y en a assez pour combler les curiosités et les aspirations de tous et chacun.

Pour ma part, c’est à l’Association des archivistes du Québec (AAQ) que j’ai adhéré en premier. Mais j’ai décidé de ne pas seulement payer une cotisation mais de m’impliquer. J’ai tout d’abord proposé mes services pour quelque chose qui m’intéresse (règle numéro un) et qui ne consommerait pas trop de mon temps puisque réussir ma maîtrise et pouvoir payer mon loyer sans arriver à l’épuisement étaient mes priorités. Donc, depuis l’automne 2007, je me suis occupée avec Julie Roy du blogue Les archives à l’affiche. Lancé officiellement en février 2008, il compte aujourd’hui presque une centaine de visiteurs par jour et un nombre croissant de contributeurs. De deux, nous sommes passés à une dizaine.
Cette implication m’a menée durant l’été à connaître d’autres personnes du milieu de manière formelle et informelle. Et de fil en aiguille, les idées, sous l’impulsion du succès du blogue, ont fusé, l’énergie et la motivation ont monté. Le site de la Déclaration québécoise sur les archives offre une section «Webzine», ce magazine deviendra un véritable magazine en ligne vivant et très actif. À surveiller : quand je m’engage, je livre…
Et il se trouve que cette décision entérinée par le groupe m’a amené indirectement à devenir la responsable du comité du site web de l’AAQ afin d’implanter un site géré par un gestionnaire de contenu.
C’est mon choix de m’impliquer avec une telle intensité et énergie et je m’y trouve gagnante. Tout le monde n’a pas à s’impliquer sur de grands projets et peut simplement donner un coup de main de temps en temps.

Ce que ça apporte de s’impliquer, à long terme (dans l’ordre où ça me vient à l’esprit), l’occasion ou la possibilité :

- d’un soutien moral et technique et de lobbying
Dans notre milieu de travail, nous serons plus souvent qu’autre chose isolés. À l’EBSI, nous avons tous plus ou moins le même état d’esprit et connaissons l’importance de la gestion informationnelle. Mais sur le marché du travail, que ce soit bibliothécaire en bibliothèque publique, en centre de documentation, archiviste gestionnaire de l’information ou d’archives définitives, au privé, comme au public, nous devrons nous battre contre d’autres services jugés plus prioritaires et importants. Être tout seul dans ce contexte, ce n’est pas facile, surtout quand on est tout frais sorti de l’École. On a vu beaucoup de chose au survol mais concrètement il faudra prendre des décisions. En vous impliquant dans une association vous augmentez votre potentiel de recevoir de l’aide, des conseils et de démontrer que vos revendications sont tout à fait pertinentes.

- d’entendre parler de milieux professionnels différents, des conditions de travail, des difficultés rencontrées et comment les uns et les autres gèrent ces situations, etc.
- de trouver un mentor de manière informelle ou formelle
- de changer les choses
Vous avez regardé et jusqu’à maintenant, vous n’avez pas trouvé qu’une association ou une autre pourrait vous apporter quelque chose en tant que membre. Vous ne vous y reconnaissez pas. Or, c’est aussi de notre responsabilité – la relève – de nous impliquer et de mettre la main à la pâte pour changer les choses. Il ne s’agit pas de faire la révolution mais de se donner concrètement les moyens d’obtenir les services et le soutien qu’on souhaiterait avoir. Ce n’est pas en allant une fois par année ou plus à une assemblée générale et en râlant que telle ou telle chose n’est pas en place que vous obtiendrez ce que vous attendez. Il faut des têtes et des mains pour s’occuper de tout ça. C’est donc à nous de prendre notre avenir en main et en y apportant concrètement notre marque. Il peut y avoir de la résistance, mais c’est normal. Ce que j’ai constaté, c’est au contraire une ouverture. De plus, ce n’est pas parce que lors d’une tentative précédente votre idée n’est pas passée, qu’il faut y renoncer, bouder et ne pas y revenir. Il se peut simplement que ce n’était pas le bon moment.
Nous sommes actuellement dans une période de transition importante et il me semble que toutes les associations sont susceptibles de bien prendre vos propositions de projet et de changement. Mais, il faut aussi accepter à court terme de porter le projet parce qu’il ne va pas se réaliser tout seul.

C’est ce que je fais actuellement : je prends le risque de changer des choses qui vont plus ou moins bien être perçues par d’autres. Ce seul fait donne de l’énergie à d’autres qui embarquent et il serait dommage que ce momentum tombe à l’eau par manque d’individus pour répartir équitablement la charge de travail. De plus, vous avez l’embarras du choix quant au type d’implication que vous êtes prêts à donner, selon vos intérêts.

C’est pour cette raison que je fais un appel à tous et par fair play pas seulement pour l’AAQ mais également au nom des autres associations. Il en va de l’avenir de notre rôle à tenir dans la société. Et ça commence tout de suite…

Et non, je ne vous ai pas parlé de réseautage, formation continue, etc. Tout ça, c’est écrit partout les avantages de devenir membre et surtout de s’impliquer.

Quelques associations :
Association des archivistes du Québec (AAQ) : http://www.archivistes.qc.ca/
Association pour l’avancement des sciences et techniques de la documentation (ASTED) : http://www.asted.org/
Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) : http://www.cbpq.qc.ca/emploi/offres.html
Special Library Association – Section de l’Est du Canada (SLA-Québec) : http://units.sla.org/chapter/cecn/f/

Il y a aussi d'autres organisations auxquelles vous pouvez adhérer.


PS :
Concours adhésion AAQ : en devenant membre de l’AAQ cet automne vous courez la chance - par tirage - d’avoir une adhésion gratuite. Mettez le nom de la personne qui vous a référé sur votre formulaire d’inscription.

1 commentaire:

Aline a dit...

Impressionnant et revigorant. L'implication est d'utilité publique, merci de nous le rappeler avec passion.

Vert: Certificat Archivistique
Rouge: Certificat GIN
Jaune: M1
Orange: M2

Abonnez-vous à un (ou plusieurs de ces agendas)